Confinement, Clément Thomas : “Cette période est forcément difficile à encaisser, tout est arrivé très vite”

 Oyé, oyé ! 

Je m’appelle Clément THOMAS, j’ai 19 ans et je suis licencié en 3ème catégorie à l’ACLV. 

Comme tout le monde je suis confiné, chez moi à Strasbourg. Mes journées sont rythmées par les cours, car non, nous ne sommes pas en vacances !  Et comme beaucoup de cyclistes, home-trainer et PPG sont aussi au menu.

Clément Thomas

Cette période est forcément difficile à encaisser, tout est arrivé très vite. Le jeudi je suis allé rouler en Allemagne où j’ai l’habitude de m’entrainer, le samedi l’accès à la frontière était interdit et le lundi soir on ne pouvait plus sortir de chez nous. Du jour au lendemain on passe d’un tout au rien, c’est d’autant plus difficile que j’étais en pleine préparation pour mon retour sur les courses. Mais bon, les imprévus font aussi partis du sport. Il faut relativiser, je reviens de tellement loin, je ne vais pas me laisser abattre. 

C’est bien entendu compliqué de garder de la motivation et de prendre du plaisir sur home-trainer… Alors pour rendre mes séances un peu moins monotones j’installe mon home-trainer différemment à chaque entrainement même si dans un 15m2 on a vite fait le tour. J’essaie aussi de programmer mes séances à des horaires différents pour casser un peu la routine. 

Je pense qu’il faut quand même voir le bon côté des choses : nous sommes un sport où une alternative existe pour s’entrainer en intérieur. Quand je pense aux nageurs ou même aux lanceurs de javelot c’est quand même bien plus compliqué …  

Allez amis cyclistes courage et gardez la banane, tout cela n’est que provisoire ! 

Et parce que l’on ne le dira jamais assez Restez chez vous, car non, acheter les cartes du tour de France panini n’est pas un motif valable pour sortir !